• Cela faisait quelques temps que je savais que quelqu'un gravait des dalles dans le Garlaban, mais où ? Là était la question !

    Récemment sur un des meilleurs sites de randonnée (les cahiers du sud ex aïoli)  JLF a publié une randonnée faite pour aller photographier ces pierres gravées : http://les-cahiers-du-sud.eklablog.com/pierres-gravees-du-garlaban-a120335260

    "De grandes dalles de calcaire s'étendent de ci de là, l'artiste y a gravé ses œuvres, animaux de la forêt provençale, personnages de Marcel Pagnol, rues du vieil Aubagne, un superbe cadran solaire, la rose des vents en Provence et d'autres... "

    Cela m'a décidé d'y aller mais d'abord il fallait trouver l'emplacement exact, ce qui fut fait en rencontrant mon ami Jo des amis du vieil Aubagne qui m'a donné les coordonnées GPS exactes.

    Départ du Puits de Raimu (accès par le chemin de Ruissatel) puis la piste jusqu'au col d'Aubignane, de là en suivant toujours la piste ça grimpe (ne pas couper les lacets), on passe à hauteur de la grotte de Manon, et arrivé au tout dernier lacet à gauche une flèche, quelques cairns, 3 personnes dans les buissons : surprise c'est Louis Douard notre graveur en pleine action !

    Un homme passionné et passionnant ! Un travail magnifique réalisé par un véritable artiste.

    Que de travail pour chaque gravure : entre 2 et 6 heures ! Dans le froid, dans le vent, dans la chaleur, 10 ans de gravures mais une sacrée "accélération" en 2015 du fait de l'année Pagnol à Aubagne. Au total une cinquantaine de gravures !!

    Pour vous qui irez voir ces gravures, Louis Douard vous les offre à votre vue, respectez les !

    Pour le retour on a quitté la piste principale pour prendre à gauche la piste qui ramène directement à la Font de Mai. Arrivé aux pylônes électriques on prend à droite (tracé bleu) le sentier du four à chaux pour récupérer (tracé jaune) le sentier des Geckos que l'on suit sur la gauche. On quitte le sentier pour récupérer la piste au niveau de la canalisation de gaz enterrée (bornes jaunes) et on regagne le Puits de Raimu.

    Pour finir un petit bonjour aux randonneurs des "Mardis du chalet" rencontrés lors de la randonnée : http://mardisduchalet.com

    Environ 8 km AR pour un peu plus de 300 m de dénivelé.

    Les Pierres gravées

    Les Pierres gravées

    Suivre la flèche

    Les Pierres gravées

    En se retournant le dernier lacet ...

    Les Pierres gravées

    Une chèvre en préparation ...

    Les Pierres gravées

    Les Pierres gravées

    Les Pierres gravées

    Les Pierres gravées

    Les Pierres gravées

    Les Pierres gravées

    Les Pierres gravées

    Le Garlaban vu des dalles gravées

    Les Dalles gravées

    L'explication des gravures

    Les Dalles gravées

    Les Dalles gravées

    Les Dalles gravées

    Les Dalles gravées

    Les Dalles gravées

    Les Dalles gravées

    Attention ce n'est pas la Fanny de Pagnol, enfants s'abstenir ... ;-))

    Les Dalles gravées

    Les Dalles gravées

    Pour l'année Pagnol à Aubagne en 2015

    Les Dalles gravées

    Les Dalles gravées

    Les Dalles gravées

    Les Dalles gravées

    Les Dalles gravées

    Les Dalles gravées

    Encore plus magnifique en vrai ...

    Les Dalles gravées

    Un cadran solaire qui donne l'heure d'hiver

    Les Dalles gravées

    Les Dalles gravées

    La dernière gravure : 02/02/2016

    Les Dalles gravées

     Un dernier regard vers le Garlaban avant d'entamer la descente

    Les Dalles gravées

    La remontée du sentier du four à chaux vers le sentier des Geckos sur la crête

    Les Dalles gravées

    Le col d'Aubignane vu du sentier des Geckos


    1 commentaire
  • Randonnée solitaire dans le massif du Garlaban pour trouver ou retrouver plusieurs sources et puits : puits de la Badoque, puits du Murier, source de Font-Bréguette, source du Chien, puits du Laurier, source du Pitchoun Ome.

    Pour visualiser le parcours : ronde des sources 

    « En aucun cas l'auteur de ce parcours ne saurait être tenu pour responsable en cas d'accident ou d'incident sur celui-ci, le tracé n’est donné qu’à titre indicatif »

    Le départ se fait du vallon du passetemps (un peu avant le restaurant). Il fait frais de bon matin. Je quitte le vallon pour monter vers le Taoumé et le jas de la Badoque. Déception, pas de puits tout est envahi par la broussaille. Il ne reste que les ruines du jas qui devait être important.

    Pour rejoindre le puits du Murier je continue à monter et je rejoins un sentier balisé qui me mène après une descente et une remontée au puits du Murier.

    Là il y a de l'eau au fond du puits. Un petit AR pour me diriger ensuite vers le col de Baume Sourne (en passant devant la grotte du même nom).

    Pause au col puis au lieu de gravir les pentes du Taoumé je pars sur la droite pour le contourner. Je découvre un sentier qui va m'amener vers le vallon des Escaouprès.

    Je descend ce vallon et fait un AR pour voir si de l'eau coule de la source de Font-Bréguette : à sec ! Cela sera pour une autre fois.

    Je reste bien dans le fond du vallon et parcours les marmites qui contiennent encore un peu d'eau pour arriver à la source du Chien. Il y a de l'eau !!

    Puis c'est la remontée vers le Pas de Menoun pour ensuite descendre vers la source du Laurier qu'un ami m'a aidé à retrouver récemment.

    Là aussi il y a de l'eau.

    Enfin je prend le sentier balisé en jaune qui me mène à la source du Pitchoun Ome en passant sous les grottes des Pestiférés.

    Il y a de l'eau : au total seules 2 sources sur 6 sont à sec. On peut donc se désaltérer dans le Garlaban ...

    Une dernière pause devant un cabanon et c'est le retour vers la Treille en passant devant la "Bastide Neuve" chère au petit Pagnol. 

    11,5 km et près de 550 m de dénivelé.

    La Ronde des Sources

    Le vallon de Passe-Temps au petit matin, il fait frais ...

    La Ronde des Sources

    Le Taoumé au soleil levant

    La Ronde des Sources

    On quitte Passe-Temps pour prendre la sente au fond

    La Ronde des Sources

    La Ronde des Sources

    La Ronde des Sources

    Les ruines du Jas de la Badoque, le puits (à sec) est à priori vers le rocher

    La Ronde des Sources

    La Ronde des Sources

    Les barres du Saint Esprit

    La Ronde des Sources

    Je rejoins un sentier balisé en jaune

    La Ronde des Sources

    La descente pour atteindre le puits du Murier

    La Ronde des Sources

    Vers le puits du Murier (il faudra ensuite revenir et prendre à gauche)

    La Ronde des Sources

    La Ronde des Sources

    Le puits du Murier

    La Ronde des Sources

    Le sentier vers le col de Baume Sourne qui passe devant la grotte

    La Ronde des Sources

    La Ronde des Sources

    L'aire de la Mourre, base d'entrainement des canadairs

    La Ronde des Sources

    La Ronde des Sources

    La Ronde des Sources

    Tête du Grand Puech

    La Ronde des Sources

    Pilon du Roi

    La Ronde des Sources

    Au col de Baume Sourne, je prends par le chemin face à moi

    La Ronde des Sources

    La Ronde des Sources

    La Ronde des Sources

    La Ronde des Sources

    Je domine la piste qui va d'Allauch à Pont de Joux 

    La Ronde des Sources

    La Pounche des Escaouprès devant Marseille

    La Ronde des Sources

    La Ronde des Sources

    Le sentier se faufile sous le Taoumé

    La Ronde des Sources

    Tête Rouge

    La Ronde des Sources

    Le vallon des Escaouprès au premier plan

    La Ronde des Sources

    La source de Font-Bréguette à sec (sinon ça coule par les trous dans la paroi)

    La Ronde des Sources

    Cherchez la source !

    La Ronde des Sources

    Une petite marmite ...

    La Ronde des Sources

    La Ronde des Sources

    La Ronde des Sources

    La Ronde des Sources

    La source du Chien ...

    La Ronde des Sources

    ... et son puits

    La Ronde des Sources

    Vu d'en haut

    La Ronde des Sources

    Taoumé, Grotte du Grosibou, et source de Font-Bréguette

    La Ronde des Sources

    Le pas de Menoun

    La Ronde des Sources

    Abri sous roche

    La Ronde des Sources

    La Ronde des Sources

    Je prends la piste à gauche pour rejoindre la source du Laurier, sinon c'est le sentier tout droit pour monter à Tête Rouge

    La Ronde des Sources

    Tout droit pour arriver à la source du Laurier

    La Ronde des Sources

    Source du Laurier

    La Ronde des Sources

     

    A l'intérieur

    La Ronde des Sources

    La Ronde des Sources

    La Ronde des Sources

    Les grottes des Pestiférés

    La Ronde des Sources

    La source du Pitchoun Ome

    La Ronde des Sources

    Un petit cabanon ...

    La Ronde des Sources

    Tête Ronde et au fond le Taoumé

    La Ronde des Sources

    Les grottes et au milieu des arbres le cabanon

    La Ronde des Sources

    La "Bastide Neuve"

     


    votre commentaire
  • Bon autant vous le dire à Aubagne, 2015 sera l'année "Pagnol". Vous allez l'avoir à toutes les sauces. alors je prends les devants et vous propose une randonnée sur ses traces.

    Départ du parking de la Font de Mai (route d'Eoures), passage à la Font de Mai puis tracé jaune pour récupérer le sentier des Geckos (et non celui des scolopendres ...). On rejoint la grande piste (le Draioulet) que l'on monte jusqu'à l'intersection avec le sentier bleu qui nous amène à la grotte de Manon et à celle du Plantier.

    Ensuite on rejoint le col d'Aubignane pour monter sur les barres du Saint Esprit et ensuite grimper à Ruissatel, pour cette partie voir la randonnée "Ruissatel - Saint Esprit" en cliquant ici.

    Une randonnée d'environ 13 km pour un dénivelé de 600 m.

    Sur les traces de Pagnol

     

    De la glace sur le sentier après la Font de Mai

    Sur les traces de Pagnol

    Tête Rouge et le Col d'Aubignane

    Sur les traces de Pagnol

    Les Barres du Saint Esprit

    Sur les traces de Pagnol

    La grotte de Manon (en bas à gauche) et la grotte du Plantier (en haut à droite dans l'ombre)

    Sur les traces de Pagnol

    Grotte de Manon

    Sur les traces de Pagnol

    Grotte du Plantier

    Sur les traces de Pagnol

    Vasque à l'intérieur de la grotte (œuvre de Marius Brouquier maçon de la Treille, à qui l'on doit Aubignane et la ferme d'Angèle)

    Sur les traces de Pagnol

    Marques des mains de Marcel Pagnol, d'Orane Demazis et de Marius Brouquier

    Sur les traces de Pagnol

    Vue sur la face nord des barre du Saint Esprit

    Sur les traces de Pagnol

    Le Taoumé connu pour la grotte du grosibou

    Sur les traces de Pagnol

    Au dessus de la grotte de Manon, là où Ugolin s'agenouille et crie "Manon, je t'aime ! "

    Sur les traces de Pagnol

    La grotte de Manon (du film de Marcel Pagnol)

    Sur les traces de Pagnol

    Sur les traces de Pagnol

    L'arche, une des rares survivances du village d'Aubignane construit pour le film Regain

    Sur les traces de Pagnol

    La maison de Panturle, cachée dans les arbres

    Sur les traces de Pagnol

    Sur les traces de Pagnol

    La ferme d'Angèle en contre bas où a été tourné le film "Angèle"

    Sur les traces de Pagnol

    Les Escaouprès

    Sur les traces de Pagnol

    Le chemin pour monter vers Ruissatel (un aménagement ancien ...)

    Sur les traces de Pagnol

    Le même vu de plus loin

    Sur les traces de Pagnol

    Ruissatel et ses deux sommets

    Sur les traces de Pagnol

    Le Garlaban comme le voient les marseillais

    Sur les traces de Pagnol

    Le village de la Treille

    Sur les traces de Pagnol

    La neige au loin sur la Sainte Baume


    votre commentaire
  • Quelques heures devant moi et malgré la météo je décide de monter à Garlaban.

    Non pas en faisant un détour par la région bretonne, mais en passant devant la maison de retraite appelée La Bretagne !!

    Le départ se fait au bout de la route goudronnée. Ensuite il faut suivre le tracé jaune et arrivé au col de Garlaban prendre le tracé rouge pour arriver au sommet.

    C'est l'itinéraire le plus direct et le plus rapide, avec comme difficulté un bel éboulis bien raide ... Cette montée j'ai du la faire déjà plus de 20 fois (de nuit pour voir plusieurs fois le lever du soleil le 1er janvier, avec de la neige, en courant, en portant les enfants...).

    C'est 1h de montée pour un dénivelé de 450 m.

    Garlaban par la Bretagne

    Le but à atteindre

    Garlaban par la Bretagne

    Les ruines des Gavots

    Garlaban par la Bretagne

    Il faut quitter la piste et prendre le sentier tout droit

    Garlaban par la Bretagne

    Un pin apparu après le grand incendie de juillet 1979, c'est celui de l'espoir du reboisement du Garlaban !

    Garlaban par la Bretagne

    Grande plaque de calcaire pour une pause avant la raide montée de l'éboulis

    Garlaban par la Bretagne

    C'est parti pour gravir l'éboulis !

    Garlaban par la Bretagne

    C'est fait, on est au Pas des Quatre Fers

    Garlaban par la Bretagne

    On aperçoit le col du Garlaban

    Garlaban par la Bretagne

    Col (ou plateau) de Garlaban

    Garlaban par la Bretagne

    Le temps est bien couvert mais offre des images rares

    Garlaban par la Bretagne

    Croix et table d'orientation : le sommet est là !

    Garlaban par la Bretagne

    Rayons de soleil sur les falaises de Bassan

    Garlaban par la Bretagne

    Ruissatel

    Garlaban par la Bretagne

    Je ne suis pas seul !

    Garlaban par la Bretagne

    Garlaban par la Bretagne

    Maintenant il faut redescendre et récupérer la voiture !

    Garlaban par la Bretagne

    Le Pas des Quatre Fers en haut de l'éboulis

    Garlaban par la Bretagne

    Le soleil m'attend ...

    Garlaban par la Bretagne

    A droite c'est le retour direct, à gauche c'est pour aller aux ruines des Gavots avec retour par la piste

    Garlaban par la Bretagne

    Arrivé à la maison, il y a une heure j'étais là-haut !


    3 commentaires
  • Départ au dessus du village de la Treille pour une randonnée que j'aurais pu intituler les 4 sommets du massif du Garlaban.

    Je laisse la voiture sous le pylône électrique après le croisement avec la route qui descend vers le relais de Passe-Temps.

    Direction d'abord le col du Sauvage en suivant le balisage jaune. Ca grimpe fort !

    Attention aux chasseurs cela tire de partout !

    Le 1er sommet ce sera la grande Tête Rouge : je prends la direction du vallon des Escaouprès puis je l'abandonne pour un ancien balisage marron qui m'amène à une piste que je prends sur la gauche pour retrouver le balisage jaune (voir photo) et entreprendre la rude montée. J'atteins le sommet et fait une première pause.

    Descente pour remonter vers la Pounche des Escaouprès (petit détour pour y parvenir, voir photo). Puis toujours avec le balisage jaune direction le Taoumé avec une halte à la grotte du Grosibou (célèbre grâce à Marcel Pagnol, d'où son deuxième nom).

    Exploration de la faille qui me mène de l'autre coté de la montagne. C'est là que je m'aperçois que j'ai pris quelques kilos par rapport au temps où je l'explorais avec les enfants il y  a plus de 25 ans !!

    Petite pause dejeuner au sommet du Taoumé puis direction le col de Baume Sourne où je trouve 2 chasseurs et un écriteau "Chasse au gros gibier en cours". De peur que cela soit moi le gros gibier je demande ce qu'il en est ... Ils me rassurent en disant que la chasse est terminée et que je peux y aller.

    En passant devant la grotte de Baume Sourne j'en profite pour y pénétrer pour faire quelques photos (qui seront un peu floues ...) puis je me dirige vers le puits du Murier pour ensuite monter vers le plateau (le plan de l'Aigle) et passer en haut du vallon des Piches.

    Je retrouve en haut du vallon la rosace que l'on avait trouvé avec fiston 2 quand tous les 2 on explorait le massif dans les années 80 à partir d'un document de Georges Berni.

    Puis c'est le col du Garlaban et l'ascension vers le sommet (je ne compte plus le nombre de fois ...).

    Pause dejeuner au bord de la falaise puis je repars vers le pas Garrigue et le vallon des Piches que je retrouve. Passage au col Salis, photo de la baume de Passe-Temps, puis de celle de Manon des Sources.

    Descente dans le vallon de Passe-Temps (j'abandonne momentanément le balisage jaune) passage devant le relais dePasse-Temps et photo de la carte ...

    Une dernière remontée sur une route goudronnée, j'arrive au croisement de ce matin, encore 100m et je retrouve la voiture 6 heures après l'avoir quittée.

    Un peu plus de 13 km pour un dénivelé dépassant les 800 m.

    Aux 4 sommets j'ai ramassé à chaque fois une pierre pour les offrir à ma petite fille Alwena qui vient de naitre aujourd'hui !

    De Tête Rouge au Garlaban

    La Bastide Neuve, la maison de vacances de Marcel Pagnol

    De Tête Rouge au Garlaban

    Tête Rouge

    De Tête Rouge au Garlaban

    Tête Ronde et au fond le Taoumé

    De Tête Rouge au Garlaban

    Les grottes des Pestiférés

    De Tête Rouge au Garlaban

    Le vallon des Escaouprès

    De Tête Rouge au Garlaban

    Ne pas louper la montée à Tête Rouge

    De Tête Rouge au Garlaban

    Le sommet de Tête Rouge

    De Tête Rouge au Garlaban

    La montée vers la Pounche des Escaouprès

    De Tête Rouge au Garlaban

    Le Garlaban au loin dans la brume

    De Tête Rouge au Garlaban

     

    Les romarins sont en fleurs

     

    De Tête Rouge au Garlaban

    Canadair à l'entrainement, merci aux pilotes qui nous permettent de randonner dans nos belles collines !

    De Tête Rouge au Garlaban

    Quitter le balisage jaune pour un aller-retour au sommet des Escaouprès

    De Tête Rouge au Garlaban

    La Pounche des Escaouprès

    De Tête Rouge au Garlaban

    Et maintenant il  faut gravir les pentes du Taoumé

    De Tête Rouge au Garlaban

    Passage à la grotte du Grosibou

    De Tête Rouge au Garlaban

    De Tête Rouge au Garlaban

    C'est par là qu'il faut entrer !!!

    De Tête Rouge au Garlaban

    De l'autre coté

    De Tête Rouge au Garlaban

    La faille

    De Tête Rouge au Garlaban

    Vers la sortie ...

    De Tête Rouge au Garlaban

    Le Garlaban se rapproche

    De Tête Rouge au Garlaban

    Le Pilon du Roi où j'étais il y a moins d'une semaine

    De Tête Rouge au Garlaban

    Entrée de la Baume Sourne

    De Tête Rouge au Garlaban

    A l'interieur de la grotte

    De Tête Rouge au Garlaban

    La sortie ...

    De Tête Rouge au Garlaban

    La Rosace du vallon des Piches

    De Tête Rouge au Garlaban

    Sur le rocher à gauche de l'arbuste

    De Tête Rouge au Garlaban

    C'est par là, légèrement au dessus du sentier

    De Tête Rouge au Garlaban

    Dans un 1/4 d'heure je serai là-haut !

    De Tête Rouge au Garlaban

    Ca y est !

    De Tête Rouge au Garlaban

    Il y a 3 heures j'étais là bas !

    De Tête Rouge au Garlaban

    Une partie de la randonnée

    De Tête Rouge au Garlaban

    Les falaises infranchissables du vallon des Piches

    De Tête Rouge au Garlaban

    Un reboisement naturel : l'avenir de nos collines

    De Tête Rouge au Garlaban

    Col Salis

    De Tête Rouge au Garlaban

    Baume de Passe-Temps

    De Tête Rouge au Garlaban

    La faille du Taoumé

    De Tête Rouge au Garlaban

    Les vestiges d'Aubignane (barres du Saint Esprit)

    De Tête Rouge au Garlaban

    La grotte de Manon

    De Tête Rouge au Garlaban

    Le vallon de Passe-Temps

    De Tête Rouge au Garlaban

    C'est là que s'est passé l'épisode des Bartavelles (lire "la gloire de mon père" de Marcel Pagnol ou voir le film)

    De Tête Rouge au Garlaban

    Une des rares fleurs vues pendant la randonnée

    De Tête Rouge au Garlaban

    Le relais de Passe-Temps

    De Tête Rouge au Garlaban

    La carte ...

    De Tête Rouge au Garlaban

    Le cadeau pour Alwena


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique