• Garlaban

  • Pour monter à Garlaban par la Bretagne (voir article) il y a maintenant une partie du tracé qui a changé.

    Au lieu de la raide et caillouteuse montée directe pour atteindre le pas des 4 fers, le tracé continue d'abord tout droit dans le vallon puis repart vers le pas par une pente beaucoup plus douce.

    Il ne reste qu'une toute petite partie un peu difficile ...

    Distance légèrement augmentée mais accès facilité à un plus grand nombre de marcheurs.

    Merci à l'équipe du CD13 qui a réalisé ce nouveau tracé.

    Nouveau tracé

    Nouveau tracé

    Avant on prenait à droite maintenant c'est tout droit.

    Nouveau tracé

    L'ancienne montée abandonnée (la photo ne rend pas la pente raide)

    Nouveau tracé

    Départ du nouveau tracé

    Nouveau tracé

    Le tracé repart vers le pas des 4 fers et quitte le fond du vallon

    Nouveau tracé

    Le chemin s'en va passer sous les barres

    Nouveau tracé

    On rejoint l'ancien tracé

    Nouveau tracé

    La croix du Garlaban remise à neuf après avoir reçu la foudre

    Nouveau tracé

    Départ du nouveau tracé à la descente

    Nouveau tracé

    Le tracé passe en dessous des barres situées à gauche pour rejoindre le pas des 4 fers dans le creux à droite des barres

     


    votre commentaire
  • Envie de randonner sans aller trop loin et sans trop de distance et de dénivelé, je me prépare un parcours qui permet de voir la plupart des sites relatifs à Marcel Pagnol, correspondant aussi bien à ses souvenirs d'enfance qu'aux lieux de tournage de ses films.

    Cet article je veux le dédicacer à deux personnes : tout d'abord à Bruno F. pour qui cela représentera une avant-première avant d'aller vivre l’évènement sur le terrain ... Ensuite à Gérard G., fan de Pagnol, qui est peut-être comme moi un admirateur de Georges Berni ...

    Le départ se fait du parking au bout du chemin de Ruissatel, appelé Parking du Puits de Raimu.

    Ce puits est la première trace, situé à l'écart de la route, il a servi lors du tournage de la fille du Puisatier.

    Ensuite c'est le mas de Massacan, maison d'Ugolin, dans Manon des Sources.

    La piste nous amène à un col qui nous offre une vue sur les Barres du Saint Esprit ("en forme de vaisseau de guerre à trois ponts") et c'est l'entrée dans les collines de "Pagnol".

    En bas de la descente on découvre sur la gauche la ferme d'Angèle du film du même nom, puis plus loin en longeant un champ le puits d'Angèle.

    En traversant ce champ nous trouvons le sentier "Pierre Tchernia" du nom du célèbre cinéphile, sentier plus facile dit-on pour lui que l'ancien pour accéder aux barres du Saint Esprit.

    Un tracé bleu nous amène tout d'abord à la maison de Panturle puis aux ruines d'Aubignane, construites pour Regain.

    De là la vue est magnifique, c'est un de mes lieux préférés.

    Au loin les grottes des pestiférés, dont il est question dans le Temps des Amours.

    Mon regard se porte vers les barres de la Garette où a eu lieu (d’après Pagnol) l'épisode des Bartavelles puis vers le Taoumé et la célèbre grotte du Grosibou. On distingue aussi le hameau des Bellons où se trouve la Bastide Neuve. Relire la Gloire de mon Père et le Château de ma Mère.

    Après avoir ramassé du thym en fleur, demi-tour pour retrouver la ferme d'Angèle puis le col d'Aubignane, ce retour s'effectuant à nouveau par le sentier Tchernia.

    Du col par un tracé jaune direction la grotte de Manon ou grotte du Plantier, utilisée pour le film "Manon des Sources"

    Du dessus de cette "grotte" qui est un abri sous-roche je me prends pour Ugolin (ou presque ...).

    A nouveau face à moi Tête Rouge et Taoumé. Plus loin en haut du vallon de Passe-Temps je devine où se trouve la Grotte de Baume Sourne (ce qui est un pléonasme car baume veut dire grotte ...)

    Petite pause et je repars pour récupérer par le tracé bleu la piste du Draioulet qui va du col d'Aubignane vers Garlaban. En passant coup d’œil vers la grotte du cerf où l'on peut voir dans une vasque les empreintes des doigts de Marcel Pagnol.

    De la piste on rejoint le col d'Aubignane puis le parking.

    Un peu moins de 7 km et de 300 m  de dénivelé. Parcours que l'on peut rallonger ou raccourcir (surtout lorsqu’on connait bien les lieux !! ).

    Proposition de tracé ici.

    Sur internet il existe beaucoup de sites pour en apprendre davantage sur Pagnol et son œuvre. A vous de chercher ... Néanmoins je vous donne ce lien : http://www.gb-provence.com/

    Sur les traces de Pagnol

    Puits de Raimu (la Fille du Puisatier)

    Sur les traces de Pagnol

    Le mas de Massacan (Manon des Sources)

    Sur les traces de Pagnol

    Les Barres du Saint Esprit

    Sur les traces de Pagnol

    La ferme d'Angèle

    Sur les traces de Pagnol

    Le puits d'Angèle

    Sur les traces de Pagnol

    Le sentier Pierre Trchernia

    Sur les traces de Pagnol

    La maison de Panturle (Regain)

    Sur les traces de Pagnol

    Sur les traces de Pagnol

    Ce qu'il reste d'Aubignane (Regain)

    Sur les traces de Pagnol

    On distingue dans la falaise les deux grottes des pestiférés (le Temps des amours)

    Sur les traces de Pagnol

    Les barres de la Garette, les bartavelles (La Gloire de mon Père)

    Sur les traces de Pagnol

    Le Taoumé, grotte du Grosibou (le Château de ma Mère)

    Sur les traces de Pagnol

    Sur les traces de Pagnol

    La ferme d'Angèle

    Sur les traces de Pagnol

    Le Hameau des Bellons

    Sur les traces de Pagnol

    La Grotte de Manon ou du Plantier (Manon des Sources)

    Sur les traces de Pagnol

    Sur les traces de Pagnol

    Il ne manque qu' Ugolin

    Sur les traces de Pagnol

    La Grotte du Cerf

    Sur les traces de Pagnol

    Sur les traces de Pagnol

    Au milieu de la photo dans les sous-bois la Baume Sourne

    Sur les traces de Pagnol

    Les barres du Saint Esprit

    Sur les traces de Pagnol

    Du haut des Barres


    votre commentaire
  • Une nouvelle fois le sommet de Garlaban mais par les chemins détournés.

    Départ du parking du Puits de Raimu (Chemin de Ruissatel), direction le col d'Aubignane.

    Arrivé au col, descente dans le vallon de PasseTemps que l'on remonte jusqu'à Baume Sourne (à la fin il s'appelle le vallon de Précatori). Puis par un tracé jaune, passage devant le puits du Murier pour rejoindre le haut du vallon des Piches et le col de Garlaban. AR au sommet où l'on découvre la croix dont le sommet est en piteux état (la foudre ?).

    Puis au col on prend le sentier des excursionnistes marseillais qui passe au col Salis et au pied de la grotte de Manon avant de rejoindre le col d'Aubignane. De là, par la piste, retour au parking.

    Un peu plus de 12 km pour un dénivelé de prés de 600 m.

    Le tracé est ici.

    Peu de photos de la randonnée, la plupart des cols, vallons et sommets ont été photographiés et se trouvent dans les autres articles sur Garlaban.

    Garlaban par PasseTemps

    Au col d'Aubignane, seul manque le panneau pour la grotte de Manon

    Garlaban par PasseTemps

    Le vallon de PasseTemps

    Garlaban par PasseTemps

    Le Garlaban vu de dos

    Garlaban par PasseTemps

    Garlaban par PasseTemps

    La Croix avec son sommet endommagé

    Garlaban par PasseTemps

    D'autres dégradations ...


    votre commentaire
  • C'est la der de l'année en cette veille du jour de l'an.

    Départ de la Treille (après la bastide neuve) pour faire à la fois la grande Tête Rouge et la Pounche des Escaouprès.

    Direction d'abord col du Sauvage puis descente dans le vallon des Escaouprès (tracé jaune puis bleu) que je remonte rive droite jusqu'à la hauteur de la source du chien (j'y passerai au retour) puis montée jusqu'au pas dei Menoun avec un détour par la baume du berger.

    De là un tracé jaune m'amène à la Grande Tête Rouge puis retour sur mes pas pour remonter la Pounche des Escaouprès. AR pour aller jusqu'au point haut. On laisse quelques instants le tracé jaune.

    Puis toujours en reprenant le tracé jaune je me retrouve en haut du vallon des Escaouprès que je vais descendre rive gauche par un tracé bleu.

    Passage à la source du chien, remontée pour retrouver la piste venant du Taoumé et balisage jaune que je suis jusqu'au parking.

    Environ 8km et près de 400 m de dénivelé.

    Tête Rouge et Escaouprès

    1er objectif : Tête Rouge

    Tête Rouge et Escaouprès

    Tête Rouge et Escaouprès

    Pounche des Escaouprès (chemin à gauche)

    Tête Rouge et Escaouprès

    Rive droite ou rive gauche ?

    Tête Rouge et Escaouprès

    Taoumé et grotte du grosibou

    Tête Rouge et Escaouprès

    Vallon des Escaouprès

    Tête Rouge et Escaouprès

    Tête Rouge et Escaouprès

    Source du chien

    Tête Rouge et Escaouprès

    Tête Rouge et Escaouprès

    Au dessus de la baume du berger

    Tête Rouge et Escaouprès

    Tête Rouge et Escaouprès

    Tête Rouge et Escaouprès

    Tête Rouge et Escaouprès

    Tête Rouge et Escaouprès

    Tête Rouge et Escaouprès

    Tête Rouge et Escaouprès

    Pas dei Menoun et Tête Rouge

    Tête Rouge et Escaouprès

    La montée à Tête Rouge

    Tête Rouge et Escaouprès

    Au sommet

    Tête Rouge et Escaouprès

    La piste pour monter à la Pounche des Escaouprès

    Tête Rouge et Escaouprès

    Tête Rouge et Escaouprès

    La Pounche des Escaouprès

    Tête Rouge et Escaouprès

    Haut du vallon des Escaouprès

    Tête Rouge et Escaouprès

    Fragile !!

    Tête Rouge et Escaouprès

    Les marmites des Escaouprès sont vides ...

    Tête Rouge et Escaouprès

    ... ou presque

    Tête Rouge et Escaouprès

    Le puits de la source du chien

    Tête Rouge et Escaouprès

    Vallon des Escaouprès et les roseaux de la source du chien

     


    votre commentaire
  • Peu de déplacement en voiture pour cette nouvelle randonnée dans le massif du Garlaban.

    Le départ se fait après avoir traversé le village de la Treille.

    Tout d'abord un balisage jaune vite abandonné pour continuer vers le relais de Passetemps puis le chemin (plus de balisage) qui va remonter tout le vallon de Passetemps.

    Il fait bien frais dans ce vallon que les rayons du soleil n'atteignent pas.

    Bien suivre le chemin, direction nord, avec sur la gauche tout au long de la montée le Taoumé.

    Au bout d'environ 2 km le chemin devenu sentier quitte le fond du vallon pour partir en "corniche" au dessus du vallon, on passe au dessous de la baume de Passetemps, une dernière montée dans le vallon qui maintenant s'appelle Precatori pour déboucher sur le lieu-dit "le Jardinier".

    On retrouve un balisage jaune qui passe devant la grotte de Baume Sourne puis arrive au col du même nom. On repart plein sud pour monter vers le Taoumé que l'on atteint par une dernière montée, bien raide mais très courte, après un cheminement agréable sans dénivelé sur un plateau, avec une vue à 360°.

    Redescendre (toujours suivre le balisage jaune) vers la grotte du Grosibou chère à Marcel Pagnol. Pas de traversée de la grotte aujourd'hui ...

    Dans la descente, après le pas du Loup, quelques gravures dues à un ou des bergers du début du 20eme siècle ... peut-être le frère de Marcel Pagnol, le dernier chevrier qui aurait "habité" au Jas de Batisto dont on peut voir les ruines au pied de Tête Ronde et à coté d'un figuier.

    Petit détour par Tête Ronde et c'est le retour sans oublier de jeter au passage un regard à la Bastide Neuve.

    8,5 km et environ 480 m de dénivelé : Pour plus de détails cliquer ici

    Taoumé par le vallon de Passetemps

    Les Barres du Saint Esprit au petit matin

    Taoumé par le vallon de Passetemps

    Continuer tout droit et ignorer le balisage

    Taoumé par le vallon de Passetemps

    Le Taoumé

    Taoumé par le vallon de Passetemps

    On distingue la grotte de Manon (pour ceux qui connaissent ...)

    Taoumé par le vallon de Passetemps

    Un zoom pas terrible ...

    Taoumé par le vallon de Passetemps

    Le vallon de Passetemps (Qui distingue la baume au loin dans l'ombre ??)

    Taoumé par le vallon de Passetemps

    Le Taoumé et sa forme caractéristique

    Taoumé par le vallon de Passetemps

    L'échancrure du col de Baume Sourne

    Taoumé par le vallon de Passetemps

    Vers le sud les barres de la Garette

    Taoumé par le vallon de Passetemps

    La baume de Passetemps

    Taoumé par le vallon de Passetemps

    La dernière et rude montée dans le vallon de Précatori

    Taoumé par le vallon de Passetemps

    L'entrée de Baume Sourne

    Taoumé par le vallon de Passetemps

    Baume Sourne

    Taoumé par le vallon de Passetemps

    Arrivée au col de Baume Sourne

    Taoumé par le vallon de Passetemps

    La Sainte Victoire et à gauche le mont Julien

    Taoumé par le vallon de Passetemps

    Vers Taoumé

    Taoumé par le vallon de Passetemps

    Un dernier effort

    Taoumé par le vallon de Passetemps

    Au sommet

    Taoumé par le vallon de Passetemps

    Le Garlaban et au loin Bertagne

    Taoumé par le vallon de Passetemps

    Du sommet on distingue sur la gauche l'entrée de la grotte du Grosibou et au loin Tête Ronde

    Taoumé par le vallon de Passetemps

    Tête Rouge et la barre des Escaouprès

    Taoumé par le vallon de Passetemps

    Taoumé par le vallon de Passetemps

    La faille de la grotte du Grosibou qui permet de la traverser (attention à l'embonpoint !)

    Taoumé par le vallon de Passetemps

    Le Pas du Loup (le chemin face à nous rejoint directement le col de Baume Sourne sans passer par le Taoumé)

    Pancartes indicatrices arrachées ... Les chasseurs ???

    Taoumé par le vallon de Passetemps

    Une autre vision du Taoumé

    Taoumé par le vallon de Passetemps

    Gravures ...

    Taoumé par le vallon de Passetemps

    Taoumé par le vallon de Passetemps

    Taoumé par le vallon de Passetemps

    Les ruines du Jas de Batisto et son figuier

    Taoumé par le vallon de Passetemps

    Les barres des Escaouprès ... Une nouvelle randonnée ??

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique