• Pour monter à Garlaban par la Bretagne (voir article) il y a maintenant une partie du tracé qui a changé.

    Au lieu de la raide et caillouteuse montée directe pour atteindre le pas des 4 fers, le tracé continue d'abord tout droit dans le vallon puis repart vers le pas par une pente beaucoup plus douce.

    Il ne reste qu'une toute petite partie un peu difficile ...

    Distance légèrement augmentée mais accès facilité à un plus grand nombre de marcheurs.

    Merci à l'équipe du CD13 qui a réalisé ce nouveau tracé.

    Nouveau tracé

    Nouveau tracé

    Avant on prenait à droite maintenant c'est tout droit.

    Nouveau tracé

    L'ancienne montée abandonnée (la photo ne rend pas la pente raide)

    Nouveau tracé

    Départ du nouveau tracé

    Nouveau tracé

    Le tracé repart vers le pas des 4 fers et quitte le fond du vallon

    Nouveau tracé

    Le chemin s'en va passer sous les barres

    Nouveau tracé

    On rejoint l'ancien tracé

    Nouveau tracé

    La croix du Garlaban remise à neuf après avoir reçu la foudre

    Nouveau tracé

    Départ du nouveau tracé à la descente

    Nouveau tracé

    Le tracé passe en dessous des barres situées à gauche pour rejoindre le pas des 4 fers dans le creux à droite des barres

     


    votre commentaire
  • Nouvelle visite 3 ans après au Domaine du Rayol  : c'est toujours aussi beau !

    Qu'importe les noms ... on se laisse porter par la beauté des jardins et on ne regrette pas le voyage ...

    Domaine du Rayol-2

    Domaine du Rayol-2

    Domaine du Rayol-2

    Qu'est ce qu'il fait là ce geai ?

    Domaine du Rayol-2

    J'ai maintenant les mêmes fleurs de ciste dans le jardin (plant acheté au Rayol il y a 3 ans)

    Domaine du Rayol-2

    Domaine du Rayol-2

    Domaine du Rayol-2

    Domaine du Rayol-2

    Domaine du Rayol-2

    Domaine du Rayol-2

    Domaine du Rayol-2

    Domaine du Rayol-2

    Domaine du Rayol-2

    Domaine du Rayol-2

    Domaine du Rayol-2

    Domaine du Rayol-2


    votre commentaire
  • Au départ de Cadolive une randonnée courte mais sportive pour sa partie "montée", balisage jaune tout le long.

    Se garer dans le village et suivre le balisage jaune qui nous amène sur les hauteurs de Cadolive par le chemin de Galice.

    Prendre le chemin du Jas sur la droite (on reviendra par la gauche) sur moins de 100 m.

    Là s'engager à gauche dans un "vague" sentier qui monte relativement raide jusqu'au col de Cadolive.

    Au col suivre sur la gauche le balisage commun jaune et bleu qui va nous permettre d'arriver sur la crête puis d'atteindre par le jaune le Mont Julien (le bleu descend vers la Fève).

    Au sommet la vue s'étend sur 360° : Marseille, les collines d'Allauch, la Sainte Baume, le Mont Aurélien, la Sainte Victoire, le Massif de l'Etoile, ...

    On suit toujours le balisage jaune qui par une draille très caillouteuse puis une piste qui contourne le Ratier nous ramène au chemin du Jas puis à Cadolive.

    Environ 6 km et un peu moins de 300 m de dénivelé, une matinée suffit ...

    Le parcours est ici.

    Le mont Julien

    Le Mont Julien se dresse à la sortie de Cadolive

    Le mont Julien

    Prendre la sente ...

    Le mont Julien

    Le mont Julien

    Au col de Cadolive

    Le mont Julien

    Sorti des bois, la vue sur les sommets environnants

    Le mont Julien

    C'est le printemps

    Le mont Julien

    Cadolive

    Le mont Julien

    L'Etoile

    Le mont Julien

    Plus que cette dernière montée

    Le mont Julien

    On reste sur la crête

    Le mont Julien

    Le mont Julien

    Le mont Julien

    Taoumé, Escaouprés, Tête Rouge, une vue inhabituelle...

    Le mont Julien

    Thym en fleur au sommet

    Le mont Julien

    Au fond le Mont Aurélien

    Le mont Julien

    La Sainte Victoire

    Le mont Julien

    Marseille

    Le mont Julien

    Panoramique coté sud

    Le mont Julien

    Le cairn du sommet

    Le mont Julien

    Cistes en fleurs, il faut aller au domaine du Rayol ...

    Le mont Julien

    A droite le Ratier

    Le mont Julien

    De la calcite mise à nu lors de la percée de la piste

    Le mont Julien

    Des touches claires dans le vert des arbres

    Le mont Julien

    Ce sont des amélanchiers

    Le mont Julien

    Le Mont Julien vu de dos ...

    Le mont Julien

    Canadair à l'exercice

    Le mont Julien

    Le mont Julien

    Le mont Julien

    On se croirait dans les Alpes ...

    Le mont Julien

    On prend la piste qui part à gauche en contrebas

    Le mont Julien

    Un dernier coup d'œil

    Le mont Julien

     


    votre commentaire
  • Envie de randonner sans aller trop loin et sans trop de distance et de dénivelé, je me prépare un parcours qui permet de voir la plupart des sites relatifs à Marcel Pagnol, correspondant aussi bien à ses souvenirs d'enfance qu'aux lieux de tournage de ses films.

    Cet article je veux le dédicacer à deux personnes : tout d'abord à Bruno F. pour qui cela représentera une avant-première avant d'aller vivre l’évènement sur le terrain ... Ensuite à Gérard G., fan de Pagnol, qui est peut-être comme moi un admirateur de Georges Berni ...

    Le départ se fait du parking au bout du chemin de Ruissatel, appelé Parking du Puits de Raimu.

    Ce puits est la première trace, situé à l'écart de la route, il a servi lors du tournage de la fille du Puisatier.

    Ensuite c'est le mas de Massacan, maison d'Ugolin, dans Manon des Sources.

    La piste nous amène à un col qui nous offre une vue sur les Barres du Saint Esprit ("en forme de vaisseau de guerre à trois ponts") et c'est l'entrée dans les collines de "Pagnol".

    En bas de la descente on découvre sur la gauche la ferme d'Angèle du film du même nom, puis plus loin en longeant un champ le puits d'Angèle.

    En traversant ce champ nous trouvons le sentier "Pierre Tchernia" du nom du célèbre cinéphile, sentier plus facile dit-on pour lui que l'ancien pour accéder aux barres du Saint Esprit.

    Un tracé bleu nous amène tout d'abord à la maison de Panturle puis aux ruines d'Aubignane, construites pour Regain.

    De là la vue est magnifique, c'est un de mes lieux préférés.

    Au loin les grottes des pestiférés, dont il est question dans le Temps des Amours.

    Mon regard se porte vers les barres de la Garette où a eu lieu (d’après Pagnol) l'épisode des Bartavelles puis vers le Taoumé et la célèbre grotte du Grosibou. On distingue aussi le hameau des Bellons où se trouve la Bastide Neuve. Relire la Gloire de mon Père et le Château de ma Mère.

    Après avoir ramassé du thym en fleur, demi-tour pour retrouver la ferme d'Angèle puis le col d'Aubignane, ce retour s'effectuant à nouveau par le sentier Tchernia.

    Du col par un tracé jaune direction la grotte de Manon ou grotte du Plantier, utilisée pour le film "Manon des Sources"

    Du dessus de cette "grotte" qui est un abri sous-roche je me prends pour Ugolin (ou presque ...).

    A nouveau face à moi Tête Rouge et Taoumé. Plus loin en haut du vallon de Passe-Temps je devine où se trouve la Grotte de Baume Sourne (ce qui est un pléonasme car baume veut dire grotte ...)

    Petite pause et je repars pour récupérer par le tracé bleu la piste du Draioulet qui va du col d'Aubignane vers Garlaban. En passant coup d’œil vers la grotte du cerf où l'on peut voir dans une vasque les empreintes des doigts de Marcel Pagnol.

    De la piste on rejoint le col d'Aubignane puis le parking.

    Un peu moins de 7 km et de 300 m  de dénivelé. Parcours que l'on peut rallonger ou raccourcir (surtout lorsqu’on connait bien les lieux !! ).

    Proposition de tracé ici.

    Sur internet il existe beaucoup de sites pour en apprendre davantage sur Pagnol et son œuvre. A vous de chercher ... Néanmoins je vous donne ce lien : http://www.gb-provence.com/

    Sur les traces de Pagnol

    Puits de Raimu (la Fille du Puisatier)

    Sur les traces de Pagnol

    Le mas de Massacan (Manon des Sources)

    Sur les traces de Pagnol

    Les Barres du Saint Esprit

    Sur les traces de Pagnol

    La ferme d'Angèle

    Sur les traces de Pagnol

    Le puits d'Angèle

    Sur les traces de Pagnol

    Le sentier Pierre Trchernia

    Sur les traces de Pagnol

    La maison de Panturle (Regain)

    Sur les traces de Pagnol

    Sur les traces de Pagnol

    Ce qu'il reste d'Aubignane (Regain)

    Sur les traces de Pagnol

    On distingue dans la falaise les deux grottes des pestiférés (le Temps des amours)

    Sur les traces de Pagnol

    Les barres de la Garette, les bartavelles (La Gloire de mon Père)

    Sur les traces de Pagnol

    Le Taoumé, grotte du Grosibou (le Château de ma Mère)

    Sur les traces de Pagnol

    Sur les traces de Pagnol

    La ferme d'Angèle

    Sur les traces de Pagnol

    Le Hameau des Bellons

    Sur les traces de Pagnol

    La Grotte de Manon ou du Plantier (Manon des Sources)

    Sur les traces de Pagnol

    Sur les traces de Pagnol

    Il ne manque qu' Ugolin

    Sur les traces de Pagnol

    La Grotte du Cerf

    Sur les traces de Pagnol

    Sur les traces de Pagnol

    Au milieu de la photo dans les sous-bois la Baume Sourne

    Sur les traces de Pagnol

    Les barres du Saint Esprit

    Sur les traces de Pagnol

    Du haut des Barres


    votre commentaire
  • Sur le causse Méjean entre les hameaux de Hures et de Nivoliers, un arrêt vous permettra d'admirer les chevaux de Przewalski.

    Les chevaux de Przewalski

    Les chevaux de Przewalski

    Les chevaux de Przewalski

    Les chevaux de Przewalski

    Les chevaux de Przewalski

    Les chevaux de Przewalski

    Les chevaux de Przewalski

    Les chevaux de Przewalski

    Les chevaux de Przewalski

    Les chevaux de Przewalski

    Les chevaux de Przewalski


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires