• L'anticyclone s'installe sur la région et une belle période de beau temps se profile.

    Jeudi ce sera Marseilleveyre avec mon ami Stéphane pour lui faire découvrir cette partie du massif des Calanques.

    Départ de Callelongue le "bout du monde" après les Goudes ... On prend la rue "principale" pour emprunter le tracé vert qui va nous amener à la Grotte de Saint Michel d'eau douce.

    Après une petite visite de la grotte (souvenirs d'exploration adolescente ...) on emprunte une sente anciennement balisée (jaune sur l'ancienne carte des calanques) qui monte et ceci afin d'éviter une courte descente pour reprendre le tracé vert : erreur ! Car on débouche au col St Michel et là on doit redescendre dans le vallon de la Mounine pour ensuite remonter vers la tête de la Mounine (ancien tracé vert) avec un petit passage d'escalade !!

    Cela nous permet de faire un petit aller-retour à la Tête de la Mounine et admirer la vue (et de trouver un téléphone portable que l'on ramènera au bar de Callelongue ! ).

    On retrouve le tracé rouge qui monte au sommet de Marseilleveyre (enfin ! ). Quelle vue sur Marseille ! (bon c'est évident vu le nom ...). On se fait un petit pique-nique avec une vue imprenable (4 étoiles).

    Puis on repart par le tracé bleu vers le col de la Selle (ce n'est pas de tout repos) puis par un tracé vert on descend dans le Malvallon pour arriver à la calanque de Marseilleveyre (juste avant la calanque on passe au Plan des Cailles où a eu lieu l'incendie de février 2013 : quelle désolation, cela met les boules et on en veut à ceux qui allument un feu sans tenir compte de l'environnement).

    Puis après une petite pause c'est le retour vers Callelongue par le bord de mer et le GR 98 : on n'est plus seul !!

    Du dénivelé au moins 600m et facilement 4h de marche (sans compter les arrêts) mais c'est tellement beau !!!

    Un aperçu de cette beauté avec les photos qui suivent :

    Marseilleveyre

    On s'élève et Callelongue apparait dans le lointain

    Marseilleveyre

    Coup de zoom sur le Sémaphore

    Marseilleveyre

    Le Pas de la Demi-Lune

    (Un passage balisé permet de passer de l'autre coté, je l'ai franchi il y a une dizaine d'années avec fiston 3)

    Marseilleveyre

    Les Goudes

    Marseilleveyre

    La grotte de Saint Michel d'Eau Douce

    Marseilleveyre

    Marseilleveyre

    L'entrée de la grotte

    Marseilleveyre

    Et oui il va falloir monter par là !!

    Super le raccourci ....

    Marseilleveyre

    Le Plan des Cailles (malheureusement victime de l'incendie) et la calanque de Marseilleveyre vus de la Tête de la Mounine

    Marseilleveyre

    Au loin le Garlaban ...

    Marseilleveyre

    La croix au sommet de Marseilleveyre

    Marseilleveyre

    Les plages du Prado

    Marseilleveyre

    Tête de l'Homme et plateau de l'Homme mort

    Marseilleveyre

     

    L'ile Maïre

    Marseilleveyre

    Tête de la Mounine

    Marseilleveyre

    L'ile de Riou vue depuis la vigie de Marseilleveyre

    Marseilleveyre

    La tête de la Mounine vue du plan des Cailles (au premier plan les pins brûlés par l'incendie de février 2013)

    Marseilleveyre

    Sans commentaire ...

    Marseilleveyre

    Par là haut le belvédère de Titou-Ninou

    Marseilleveyre

    A l'est de la calanque de Marseilleveyre

    Marseilleveyre

    La calanque de Marseilleveyre

    Marseilleveyre

    La calanque de la Mounine

    Marseilleveyre

    Le petit port de Callelongue

    Marseilleveyre

    Légèrement au milieu, l'éboulis qu'il n'aurait pas fallu prendre ...

    Marseilleveyre

    Panorama sur Callelongue

    Et pour finir le panorama 4 étoiles au sommet de Marseilleveyre, super le pique-nique ...

    Marseilleveyre

    Marseilleveyre

    Marseilleveyre

    Marseilleveyre

     


    4 commentaires
  • Jeudi, petite éclaircie dans la grisaille de ces jours-ci, je pars randonner avec quelques amis dans les calanques.

    Je vais leur faire découvrir le belvédère de Titou-Ninou. Pour cela on va partir du col de Sormiou et par le sentier bleu passer au col de Cortiou pour déboucher sur le plateau de l'Homme mort. De là par le tracé vert on rejoint le belvédère de Titou-Ninou (mais je n'en dirai pas plus ...).

    Puis on reprend le tracé bleu pour passer au dessus des 3 arches et revenir au col de Sormiou par le tracé jaune qui passe au pied des 3 pics et au-dessus de la station d'épuration (bonjour les odeurs ...).

    Circuit donné comme facile par la Provence de ce samedi mais pas tant que ça : il y a quelques passages où il faut mettre les mains ...

    Parcours d'un peu moins de 6 km mais la distance n'est pas un critère très pertinent dans les calanques. Avec tous les arrêts (au belvédère, pique-nique, photos, pauses, ...) on aura mis un peu moins de 5 heures pour rejoindre la voiture.

    De là on est descendu à la calanque de Sormiou pour quelques photos ...

    La Calanque de Sormiou au départ

    La Calanque de Sormiou au départ

    Marseille

    Marseille se découvre dans la montée au plateau de l'Homme mort

    L'ile de Riou

    L'ile de Riou

    Belvédère de Titou-Ninou

    Au loin le pic de Bertagne

    Belvédère de Titou-Ninou

    Tête de la Melette au dessus du cirque des Walkyries

    Belvédère de Titou-Ninou

    Un passage difficile où il va falloir mettre les mains

    Belvédère de Titou-Ninou

    La calanque de Sormiou

    Belvédère de Titou-Ninou

    L'ilot de la Melette

    Belvédère de Titou-Ninou

    Arrivée sur le plateau de l'Homme mort

    Belvédère de Titou-Ninou

    Les plages du Prado et l'hippodrome Borély

    Belvédère de Titou-Ninou

    La Candelle et son Candelon

    Belvédère de Titou-Ninou

    Le cirque des Walkyries

    Belvédère de Titou-Ninou

    Rocher des Goudes et Tête de la Mounine

    Belvédère de Titou-Ninou

    On y est ...

    Belvédère de Titou-Ninou

    Depuis le belvédère

    Belvédère de Titou-Ninou

    La mer face au belvédère

    Belvédère de Titou-Ninou

    La calanque de Marseilleveyre

    Belvédère de Titou-Ninou

    Le Stade Vélodrome en chantier

    Belvédère de Titou-Ninou

    Lapiaz sur le plateau de l'Homme mort

    Belvédère de Titou-Ninou

    Les 3 arches dans le Malvallon médian

    Belvédère de Titou-Ninou

    Le sommet de Marseilleveyre

    Belvédère de Titou-Ninou

    De la bruyère encore en fleurs

    Belvédère de Titou-Ninou

    Le tracé jaune passe au dessus de la station d'épuration

    Belvédère de Titou-Ninou

    Le Mont Puget et la Candelle

    Belvédère de Titou-Ninou

    De jolis fleurs ... ??

    Belvédère de Titou-Ninou

    Il n'y a plus qu'à descendre rejoindre la route et remonter au col de Sormiou

    Belvédère de Titou-Ninou

    La calanque de Sormiou (à comparer avec la photo du matin)

     

    Et pour finir quelques photos prises dans la calanque de Sormiou

    Belvédère de Titou-Ninou

    Belvédère de Titou-Ninou

    Belvédère de Titou-Ninou

    Belvédère de Titou-Ninou

    Belvédère de Titou-Ninou

    Belvédère de Titou-Ninou


    5 commentaires
  • Mais où sont ces falaises ? Si je vous dis route des crêtes de Cassis à La Ciotat ou encore Cap Canaille vous situez mieux je suppose.

    Les falaises soubeyrannes ce sont donc ces magnifiques falaises que l'on voit lorsque l'on descend la route du col de la Gineste vers Cassis (et qu'admirent chaque année les coureurs de Marseille-Cassis).

    Départ 8h du petit parking situé juste au-dessus du pas de la Colle. Cassis est encore dans l'ombre mais le soleil éclaire le massif des calanques. Du vent mais pas trop fort, un ciel bleu sans nuages, la journée s'annonce sympathique !

    L'itinéraire n'est pas compliqué, il suffit de suivre le balisage jaune. 

    On arrive au bout d'un bon quart d'heure au-dessus des premières falaises avec la vue sur la baie de Cassis.

    Une pensée pour les personnes qui ne trouvant plus de gout à la vie viennent se jeter malheureusement du haut de ces falaises. Un bouquet de fleurs est attaché à un piton pour un hommage à un d'eux. 

    Un peu plus loin, une petite statue blanche représentant une vierge est posée sur une avancée dominant la mer.

    A partir de là la randonnée c'est des hauts et des bas, des montées et des descentes courtes mais raides. Le sentier joue avec la route que l'on tangente de temps en temps. Et tout ça entrecoupé de beaucoup d'arrêts au bord de la faliase pour admirer le paysage.

    Passage au Cap Canaille (362 m) puis un peu plus loin pause "petit dej" comme d'habitude.

    C'est reparti direction le sémaphore de La Ciotat que j'atteins au bout d'environ 2h30 alors que les panneaux indiquent environ 1h de moins : j'ai pris mon temps !

    Petit arrêt à la table d'orientation, regards vers le Golfe de La Ciotat avec une pensée pour les copains écolos du coin ...

    Je reviens sur mes pas et prends la direction "La Ciotat par la chapelle Sainte Croix", sentier toujours balisé en jaune que j'abandonne au niveau de 3 poteaux éléctriques que j'avais pris de loin pour des éoliennes (on peut toujours réver ...).

    Juste avant les 3 poteaux je prends à gauche un sentier qui descend droit sur la route puis de là un autre sentier qui m'amène jusqu'à une citerne. En descendant j'admire la Grande Arche (c'est mon prochain objectif ). Le sentier me ramène vers le stand de tir de La Ciotat pour prendre un autre sentier situé sur la crête en face.

    Ce dernier m'amène au pied de la Grande Arche que je vais explorer dans tous les sens : dessous, dessus, sur les cotés !

    Puis c'est la remontée (très raide à un moment donné) vers le Bau Rous puis la route des Crêtes que je suis sur environ 100 m pour rejoindre le sentier balisé de l'aller.

    Pause déjeuner au Cap Canaille puis pause Café, un peu plus loin avec petit moment de lecture (Changeons d'énergie de l'association négaWatt).

    Bon c'est pas tout il faut rentrer et laisser derrière les magnifiques vues sur les calanques. je reviendrai un soir voir le coucher du soleil, c'est très beau !

    Une dernière photo, Cassis se dore au soleil maintenant. Il est presque 15h.

    Au final près de 14 km pour 700 m de dénivelé et beaucoup de haltes "photos et explorations".

    Cassis dans l'ombre

    Cassis dans l'ombre

    Le massif des calanques

     

    Les Falaises Soubeyrannes

    Le massif des calanques

    Les bruyères sont en fleur

     

    Les Falaises Soubeyrannes

    Les bruyères sont en fleur

    Un éléphant ?

    Un éléphant ?

    Le sémaphore à contre jour

    Le sémaphore à contre jour

    Le Golfe de La Ciotat, golfe d'amour

    Le Golfe de La Ciotat, golfe d'amour

    3 éoliennes ? Mais où sont les pales ?

    3 éoliennes ? Mais où sont les pales ?

    La Grande Arche

    La Grande Arche

    Vu de dessous

    Vu de dessous

    Vu de loin

    Vu de loin

    Le Golfe et devant la grande Arche vus du Bau Rous

    Le Golfe et devant la grande Arche vus du Bau Rous

    La mer vue du Cap Canaille

     

    Cap Canaille

     

    La mer vue du Cap Canaille

    Les Falaises Soubeyrannes

     

    Les Falaises Soubeyrannes

    Les Falaises Soubeyrannes

    La baie de Cassis

    Les Falaises Soubeyrannes

    La baie de Cassis

    Randonner, c'est le pied !

    Randonner, c'est le pied !

    Une dernière photo ...

    Une dernière photo ...


    1 commentaire
  • Jeudi 10 octobre c'est parti pour le col de la Gardiole et une randonnée que je voulais refaire depuis quelques temps : les Falaises du Devenson.

    Après avoir quitté la route de la Gineste et avant d'arriver au parking, je trouve un allemand parlant anglais à coté de sa voiture arrétée sur le bas coté et en panne de batterie !  On arrive à se comprendre et, chance pour lui, j'ai des cables dans la Kangoo et je peux le dépanner.

    8h20 c'est parti pour environ 15km de sentier et 600m  de dénivelé à travers des paysages à couper le souffle.

    Je démarre par les crêtes de l'Estret (tracé jaune) direction le Cap Gros que j'atteins par le tracé rouge. Le mistral est de la partie et souffle fort, tellement que par moments je me trouve déporté ! Cela m'inquiète pour les falaises tout à l'heure.

    Arrivée au Cap Gros et vue sur la Grande Candelle et le Candelon. Je descends par les "Escaliers" et m'arrète devant les Lames pour un petit déjeuner encore 5 étoiles (pour la vue ! ).

    Gràce à mes jumelles je vois que le vent ne souffle pas trop sur les falaises, je décide de continuer la randonnée par le tracé vert.

    Je passe par le col des Charbonniers (petite pensée pour mon ancien directeur de La Cadenelle) et monte vers ces fameuses falaises (en repassant à l'endroit où avec des collègues du Lycée on avait pique-niqué, bon souvenir ...).

    Et là, cela devient magnifique des vues incroyables d'abord sur le Val Vierge, puis le Cap Morgiou, le Torpilleur (Sugiton), je continue et arrive au dessus de la calanque du Devenson : 240 m de verticalité, quel spectacle ! Ce n'est pas le moment de tomber ! Heureusement, le vent ne souffle pas fort ici !

    Descente raide et un peu périlleuse vers le vallon de l'Oule. Au passage un petit arrêt pour admirer la "fenêtre" de l'Essaidon.

    Remontée du vallon jusqu'au col de l'Oule, puis direction plein sud (tracé bleu) vers le belvédère d'En Vau : déjeuner avec là aussi une vue 5 étoiles. 

    Un Gabian m'accompagne pendant le repas et j'en profite pour le photographier en l'attirant avec quelques miettes de ma tarte ...

    Après un petit moment de repos et de lecture, retour vers le col de la Gardiole (ça monte et c'est la partie la moins sympathique de la randonnée, mais il faut bien rentrer ! ).

    Près de 6h après être parti je suis revenu à la voiture, les yeux encore pleins de ces paysages fabuleux et si proches de chez nous. Quelle chance nous avons !

    Les Lames et les Falaises du Devenson

    Les Lames et les Falaises du Devenson

    Le café des Lames

    Le café des Lames

    Les Lames

    Les Lames

    Cap Morgiou et le Torpilleur

    Cap Morgiou et le Torpilleur

    Candelle et Cap Gros

    Candelle et Cap Gros

    Calanque et Falaises du Devenson

    Calanque et Falaises du Devenson

    Fenêtre de l'Essaîdon et ile de Riou

    Fenêtre de l'Essaîdon et ile de Riou

    La vue du restaurant "le Belvédère d'En Vau"

    La vue du restaurant "le Belvédère d'En Vau"

    La Calanque d'En Vau

    La Calanque d'En Vau

    Le compagnon du déjeuner

    Le compagnon du déjeuner

    Le parcours des Falaises du Devenson

    Le parcours des Falaises du Devenson


    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique